Gestion des réseaux sociaux

Que serait une bonne community manager sans les réseaux sociaux ? Mes domaines de prédilection Facebook, Twitter et Instagram.

Trois réseaux sociaux mais mille et une façon de communiquer avec sa fanbase. Une bonne communicante doit avant tout connaître les différentes tendances, les rapports et les nouveautés qui peut avoir sur ces trois plateformes. Pour cela, toutes les semaines, il est indispensable d’établir une veille et des recherches bien précises : évolution de la story sur Instagram, l’impact des campagnes publicitaires sur FB, la force de l’inbound marketing, etc…

Pour une meilleur utilisation, les réseaux ne doivent avoir plus aucun secret pour la community manager !

  • Facebook

Malgré son âge plus tôt ancien et sa faiblesse dans la protection des données, il reste l’un de mes réseaux sociaux préférés. Il est pour moi la grande porte par laquelle il faut passer pour se faire voir et petit à petit la porte nous parait beaucoup plus petite et même accessible. Ce que je veux dire par là est que Facebook tient de nombreux avantages qui permet à une marque d’avoir une visibilité important et ainsi accroître sa notoriété. Mais aujourd’hui pour générer des leads plus rien n’est simple, il ne suffit plus de poster de temps en temps en vendant son produit. Il faut établir le contact avec le potentiel client.

 

  • Twitter

Bien souvent il reste l’indomptable. Il est celui que les journalistes et influenceurs adorent, il est pour d’autres difficiles de l’utiliser. Twitter c’est selon moi beaucoup de patience mais un résultat optimale. Twitter est le favori des marques qui arrive en quelques caractères à s’imposer. Simple d’utilisation, il faut pourtant ruser pour apparaître avec aujourd’hui une durée de vie d’un tweet limité à 18 minutes environ. Technique sera mon maître mot pour dompter cette plateforme.

 

  • Instagram

Le réseau social tendance qui fonctionne ! Et pour cause, la photo est mise en avant. Et c’est Facebook qui nous appris que le contenu imagé et filmé et celui qui capte le plus d’audimat. Désormais nos photos parle pour nous. Mais attention pour optimiser votre Instagram et capter votre fanbase, il faut savoir tirer toutes les ficelles de ce réseau jeune et dynamique.