Le 24 octobre est sorti une bande dessinée pas comme les autres. La maison d’édition Rue de Sèvres décide de lever le voile avec humour sur la cyberdéfense en France avec : Cyberfatale.

 

Cyberfatale
Cyberfatale Tome 1 

RésuméLe journaliste Antoine Paulain est chargé de rédiger un article pour redorer l’image de l’Etat français, depuis qu’un piratage informatique a laissé entrevoir des photos ridiculisant le président. Il est chapeauté dans le monde de la Défense par Aurore Leroux, un officier fraîchement débarqué.

Au premier abord, je me suis dit que ça risquait d’être ennuyant, la politique ça n’a rien de particulièrement fun ! Mais Cyberfatale se révèle être une vraie bouffée d’oxygène avec un récit intelligent et drôle. Rue de Sèvres nous propose de connaître les secrets bien cachés de la cyberdéfense : cyberattaques, négociations, hackers, scandale, politique…le tout avec amour !

Un scénario bien ficelé

Cyberfatale Tome 1
Cyberfatale Tome 1

Cyberfatale est un délicieux cocktail mêlant sérieux et ironie, politique et malentendu. Cette BD est l’œil malicieux de ceux qui s’affaire à la protection des données nationales.

Grâce à Cepanou, nous sommes les petites souris qui ont l’occasion de voir ce que personne n’a le droit de voir. Cepanou est un collectif de scénaristes, l’un d’eux travaillant au sein de la cyberdéfense. Impressionnant non ?!

Leur arme dans ce scénario ? Humaniser toutes ces personnes qui travaillent au sein de ce département secret. Derrière leur titre et leur fonction, Cepanou montre les faiblesses et l’humanité de chacun. Les traits de caractère, les erreurs, les mimiques, nous nous sentons très proches à la fois de l’officier, du journaliste, etc.

L’objectif de Cyberfatale

Les joies de la cyberdéfense
Les joies de la cyberdéfense

Clément Oubrerie souligne tout ce que l’on peut ressentir lors de notre lecture. Grâce à la justesse de son trait, nous embarquons dans les coulisses de la cyberdéfense française dès la première page. Les personnages mis en avant sont tous inspirés de personnages réels que Clément Oubrerie a eu l’occasion de rencontrer. Un travail de terrain a été nécessaire pour lui afin de s’imprégner du décor et des dialogues.

Le but de Clément Oubrerie et Cepanou : à travers cette histoire de slip du président (vous verrez en lisant !) c’est une façon d’illustrer ce que la cyberdéfense cache : des évènements graves et une montée en puissance de plus en plus importante.

Cyberfatale c’est aussi parler autrement de certains sujets dont les rafales. Ces rafale si justement dessinée par Clément Oubrerie permet de montrer les systèmes d’armements français et ceux qui les conduisent différemment.

Ainsi, la cyberdéfense n’est plus cette entité floue mais est représentée physiquement grâce à cette bande dessinée.

Et pour notre plus grand bonheur, un tome 2 est prévu ! Ainsi, n’hésitez plus et jetez-vous sur Cyberfatale !

 

Cyberfatale

Tome 1 : Si ça sort, on est mort  

Scénario : Cépanou

Dessins : Clément Oubrerie

Edition : Rue de Sèvres

Prix : 15 euros